Guérison des Blessures Intérieures

 
Accueil
Présentation de l'approche
Le créateur :
Daniel Maurin
Les thérapeutes

Conférences
Stages

Espace
poétique
Contact
Liens

 

© pour les textes et les photos : www.guerison-blessures-interieures.ch.

Ils peuvent être utilisés en citant la source.

 

 

 

Sans relâche, l’Esprit court le monde
Il souffle à nos oreilles :
«Souviens-toi du Jardin ! »
Oh mon cœur, fais silence
Que j’entende le doux murmure de l’Esprit
Que mes pas retrouvent le chemin

J’ai tout oublié


Alors m'est apparu le sentier
Il m'a ramené au Paradis

J'y croque sans retenue
Les fruits suaves de l’Arbre de Vie
Leur jus capiteux me transporte
Dans les bras du Seigneur
Je m’abandonne à leur apaisant bercement
Où je ne suis plus que joyeuse sérénité

_________________________________


 

Lorsque le soir descend sur la mer, se révèle distinctement un chemin.

Longtemps et ardemment, j'ai cherché à y rejoindre le soleil.

Un soir de grande lassitude, je me suis assis au bout de la plage.

Soudain, j'ai senti avec acuité une caresse tiède sur mon visage.

C'est le soleil qui était venu à moi. Et j'ai pleuré.

_______________________________________________

 


Alors que dans la vallée de la souffrance
Règnent encore l’ombre et le froid

L'éblouissante lumière de la vérité oeuvre


Obstinément elle dissout
Jusqu’à la dernière illusion

 

_________________________

 

 

 

Subtile est la voie qui conduit à la lumière
Elle ne se conquiert pas
Elle s'offre
Au regard neuf et frais d'enfant
Ouvert à la surprise
Accueillant à l'émerveillement

_________________________

 

 

Libéré des croyances, des peurs, des attachements
Je me retrouve sans plus aucun repère

Je crois tomber

Et pourtant, allégé de mes fardeaux

Je flotte

Porté par une eau si pure
Qu'elle en devient invisible
Donnant l'illusion de la chute

________________________________________________

 

 

De même que la lune ne se réduit pas à son mince croissant visible
Chaque être, chaque chose ne se réduit pas à ce que l'on en voit

Ouvrons notre coeur à l'immense mystère
Derrière le mince reflet clinquant

_________________________

 

 

Fixé anxieusement sur les rochers de la séparation
Mon regard étroit voit trois cascades

Ancré sereinement dans mon Centre
Mon vaste regard voit un seul ruisseau

_________________________

 

 

 

L'impalpable brume se condense
Et déclenche un raz-de-marée dans la flaque.
Ainsi de l'amour dans les coeurs

_______________________________________________

 

 

 

 

Même la pierre fleurit
Je vais, confiant

 

 

 

 

_________________________

 

 

 

 

 

Dans le tréfonds
Au-delà de l'enchevêtrement des pensées
Au-delà des masques des émotions
Sourd la paix lumineuse
La joie sans cause

 

_________________________

 

 

 

 

 

Le but est le chemin
Expiration après inspiration
Inspiration après expiration
Il dévoile à mes sens attentifs ses merveilles
Il offre à mon coeur vigilant ses rencontres
Petit chef-d'oeuvre mystérieux à chaque pas

 

_________________________

 

 

 

 

 

Déployer ses pétales,
o
ffrir son coeur d'or,
Qu'il se gorge de lumière
jusqu'à éclater en dizaines
de graines emplumées
Abandonnées avec confiance au vent